NEWSLETTER octobre 2015
Comprendre l’univers dans lequel nous vivons est une tâche ardue, même lorsqu’il s’agit de comprendre comment évoluent les espèces animales et végétales ou comment se sont formés les océans et les montagnes. Mais, lorsqu’il s’agit de comprendre l’univers lointain, au-delà de l’atmosphère terrestre, parfois à des milliards d’années-lumière de nous, cela est longtemps resté une tâche impossible pour l’humanité. Comment comprendre la nature d’objets que l’on ne peut étudier qu’au-travers de leur émission lumineuse, d’astres lointains dont la lumière reçue est si faible.

Avant l’invention de la lumière artificielle (le feu puis l’électricité), l’essentiel de la lumière que nous pouvions percevoir la nuit provenait des astres : Lune bien entendu puis tout le reste : planètes, étoiles, Voie Lactée.

L’astrophysique a dû passer un pacte avec la technique pour capter de plus en plus de lumière, pour l’étudier avec des moyens de plus en plus sophistiqués et, enfin, pour commencer à la comprendre, c’est-à-dire à traduire les quelques photons reçus en une information physique.

Cette première collaboration, qui a conduit aux premières observations avec une lunette astronomique vers 1609, a été célébrée lors de l’année mondiale de l’astronomie en 2009 . C’est ainsi que nous avons pu découvrir les phases de Vénus et les satellites de Jupiter.

La détection de sources faibles requiert des collecteurs de plus en plus grands et des détecteurs de plus en plus efficaces. Pour s’affranchir des effets pénalisants de l’atmosphère terrestre, nous avons également développé des techniques dites d’optique adaptative qui permettent de corriger, en temps réel, des déformations à évolution rapide et non prédictibles de la transmission atmosphérique qui déforme les images reçuesnous avons envoyé des télescopes dans l’espace qui peuvent observer dans un immense domaine spectral depuis les rayons gamma jusqu'à l’infrarouge lointain..

En parallèle, la spectroscopie a permis d’interpréter la lumière reçue en une information physique sur la nature et la distance des sources (composition chimique, âge des étoiles, vitesse des astres ).

C’est ainsi que nous avons pu découvrir des galaxies nées peu après le big bang, il y a 12 milliards d’années, des exo-planètes en orbite autour d’autres étoiles que le Soleil, comprendre un peu mieux les trous noirs et leurs effets sur le milieu environnant.

C’est pour cette raison que l’astronomie et l’astrophysique sont associées à 2015l’année internationale de la lumière et qu’une grande partie des événements labellisés par le comité de 2015, Année de la lumière en France sont liés à des événements astronomiques dont, par exemple, l’éclipe de Soleil du 20 mars 2015. D’autres événements auront lieu d’ici à la fin de l’année qui sont listés sur le site http://www.lumière2015.fr.

La commission astronomie
Denis Burgarella
Daniel Rouen
Ivan Testart
affiche_fresnel_
La lumière au prisme d’Augustin Fresnel : entre arts et sciences (1790-1900)
Du 02 novembre 2015 au 02 novembre 2015
École polytechnique
Musée du Louvre, 162 rue de Rivoli ,Paris
https://portail.polytechnique.edu/lumiere2015/fr/presentation/la-lumiere-au-prisme-daugustin-fresnel-entre-arts-et-sciences-1790-1900-ou-quand-lart
À l’occasion du 200e anniversaire de la présentation du mémoire de Fresnel sur la nature ondulatoire de la lumière, l’École polytechnique et le musée du Louvre questionnent les recherches simultanément menées par les scientifiques et les artistes sur la nature […]
Xavier de la Borderie
Responsable vente industrie, Hamamatsu France

Pourquoi la lumière est-elle au cœur de l’activité d’Hamamatsu? Le photon est la particule de lumière élémentaire, introduite par Albert Einstein en 1905. Hamamatsu travaille sur les photons depuis plus de 60 ans et est considérée comme l’une des principales sociétés dans les technologies de conversion photons-électrons. Cette connaissance sur le photon a été acquise grâce à une activité de recherche propre à Hamamatsu, ainsi qu’à des collaborations ou partenariats avec les plus grands centres de recherches internationaux. Cela permet à Hamamatsu d’utiliser en permanence des technologies innovantes au service de ses produits. Quelles avancées la lumière va-t-elle permettre dans votre domaine? Les technologies photoniques sont en constantes évolutions. Elles permettent d’intégrer des fonctionnalités qui n’étaient pas envisageables auparavant. Ainsi, nous avons vu de nombreuses demandes apparaitre sur le marché, telles que le Point Of Care, l’analyse de gaz de plus en plus compact et précise, etc… Hamamatsu répond à ces demandes avec des technologies de rupture, telles que, l’intégration de fonctions mécaniques et photoniques sur du silicium (MOEMS), le comptage de photons en technologie silicium (Multi Pixel Photon Counting), et bien d’autres. Ces dernières innovations ne sont que quelques exemples de technologies utilisant la lumière, et permettant de résoudre des problématiques d’encombrement, de coûts, et de systèmes. Que faites-vous pour donner envie aux jeunes de travailler dans le domaine de la photonique ? De nombreux produits Hamamatsu ciblent les besoins scientifiques des universités et des chercheurs. Du photomultiplicateur aux caméras scientifiques, des lasers en passant par différentes technologies de détecteurs semi-conducteur, Hamamatsu a toujours impliqué et/ou collaboré avec des universités spécialisées. Même si la photonique reste une discipline très scientifique, et difficile d’accès dans un premier temps, il est très important de sensibiliser au plus tôt les jeunes dans ces technologies de pointes. Ainsi, à l’occasion de l’année de la lumière, Hamamatsu a inauguré un nouveau site internet : http://photonterrace.net/en/. Ce site cible particulièrement les jeunes et les personnes souhaitant comprendre la nature de la lumière et du photon, les technologies et applications utilisant la lumière.

Conférences « Mois de la Lumière »

A2-LUMIERE-web
Découvrez la lumière et ses applications actuelles et futures ! En novembre prochain, l’institut de recherche XLIM et le pôle Elopsys organisent « Le Mois de la Lumière », un cycle de 4 conférences-échanges gratuites à destination du grand public autour de […]
Lire la suite

SALON des Artistes Français

Affiche-A5
Exposition de Peinture, Sculpture, Gravure, Photo, Architecture. Dans le cadre de l’événement « ART CAPITAL » qui regroupe 4 Salons: Le Salon des Artistes Français et Le Salon des Indépendants qui sont des Salons Historiques, plus Le Salon COMPARAISONS et Le Salon […]
Lire la suite

Exposition « 25 Siècles de lumière(s) »

322846_affiche_web
Al Hazen, Huyghens, Fresnel… Qu’ont-ils découvert ? Rayonnement infrarouge, prisme, lentille, télescope, diode électroluminescente… quand les a-t-on découverts ? L’optique quantique, c’est quoi ? La BU Sciences et Philosophie vous propose quelques réponses en images, textes, livres anciens et objets […]
Lire la suite

Lumière sur l’Atacama, à la recherche des lointaines galaxies avec MUSE

muse_copyright eso
Conférence de Roland Bacon Le jeudi 12 novembre à 12h30 dans la salle de conférence de la BU Sciences, Roland Bacon (Directeur de recherche au CRAL) présentera le défi que se propose de relever une équipe internationale autour de l’instrument […]
Lire la suite

Eclaire-moi – La lumière dans tous ses états

Affiche1
Sensibiliser les lycéens, étudiants et le grand public à la pratique de la lumière dans l’éclairage. La manifestation « Eclaire-moi – la lumière dans tous ses états » vise à présenter en deux heures : – Un film de 45 […]
Lire la suite

Exposition Que la lumière soigne au Salon européen de l’éducation

inserm_60283
Présentée au Salon européen de l’éducation, Que la lumière soigne, rend visible la recherche à la pointe de la technologie et de l’innovation au cœur des laboratoires de l’Inserm. De la lumière high-tech au coeur de la recherche biomédicale Pour […]
Lire la suite

Vie en lumière, lumière sur la vie

Epicystis crucifer2
Exposition pédagogique : Vie en lumière – lumière sur la vie: de l’organisme luminescent à l’utilisation de la fluorescence dans la recherche biomédicale L’exploration du phénomène de la fluorescence dans le domaine de la biologie cellulaire a été couronnée par […]
Lire la suite
www.lumiere2015.fr

Rédacteur en chef : Président du Comité National "2015, Année de la Lumière en France" Costel Subran